Le merveilleux religieux dans l'Antiquité Agrandir l'image

Le merveilleux religieux dans l'Antiquité

ISBN 2-7063-0184-8

Neuf

14,60 €

    128 p.

    Le savant- bénédictin Dom Calmet (1672-1757) a pu écrire - L'homme naturellement aime le merveilleux. Les simples récits et les événements ordinaires ne le frappent point ; il veut du surprenant, fut-il fabuleux et inventé à plaisir -

    Les faits inexplicables, extraordinaires, paraissent facilement merveilleux, et, le divin ne pouvant être que merveilleux, ils ont pris aisément, dans le temps, une valeur religieuse ; ainsi, le merveilleux est-il profondément lié aux religions : nourriture spirituelle, il renforce la foi.

    Il est aussi berceau du rêve, il satisfait les aspirations du subconscient et réconforte l'angoisse de l'homme.

    Indispensable aux religions et nécessaire à l'humanité, le merveilleux est de toutes les époques, mais surtout des plus anciennes, alors que l'esprit humain, plus fruste, était plus impressionnable.

    L'étude de André Neyton, agrégé de l'Université, porte précisément sur l'Antiquité, dans le cadre élargi du bassin méditerranéen. Relevant de l'histoire comparée des religions, elle ne pourra manquer d'éveiller des susceptibilités, mais, de toute évidence, ce n'est point son but, purement scientifique.

9 autres produits dans la même catégorie